Extrait de Nauranéüs le messager des Ancêtres.

Dean mit sa main chaude sur son avant-bras. Ce geste lui rappela monsieur McBrighti lorsqu’il se préparait à une révélation scientifique de haute importance. Ici, dans ce restaurant japonais, en compagnie de son enseignant, elle était prête à tout entendre, même la confidence la plus saugrenue.

Dean, la respiration raccourcie par la frénésie des récents dévoilements, réussit quand même à articuler :

― Je vais te confier un secret, Jennifer. Écoute bien, car c’est important. Dans le livre que j’ai commencé à écrire, je fais référence à une souche d’ADN différente de celles identifiées comme étant représentatives des humains actuels. J’explique que l’évolution n’est pas ce qu’elle aurait dû être. Attention! Je ne parle pas d’extraterrestres. Je crois à des gens heureux et vivant en harmonie avec leurs ressources, avec la nature. Ce peuple non endoctriné par des croyances dépassées aurait compris la puissance de la coopération et de la pensée productive. Dans le respect et l’amour de l’autre, ils auraient évolué en parallèle à leurs contemporains. Ils seraient cachés quelque part… J’ai toujours été convaincu qu’ils avaient existé. En plus des traces oubliées à travers les âges, un de mes collègues m’avait un jour glissé un mot sur eux. Lui et son équipe de chercheurs avaient réussi à identifier une souche différente d’ADN sur un objet contemporain, comme si ce peuple avait, de façon volontaire, laissé des marques de son existence. C’est à ce moment que des dizaines de questions m’ont traversé l’esprit. Sont-ils vivants? Si oui, où vivent- ils? Ont-ils évolué différemment de nous? Alors, où en est leur technologie? Et ce soir, si ce que tu dis est vrai, tu es la preuve de leur présence sur terre.

Dean frissonna d’émoi.

Ces révélations firent trembler l’étudiante, qui remit son veston sur ses épaules. Jennifer, fière d’être responsable d’une mission capitale, ne voyait pas comment se terminerait son périple.

http://www.amazon.fr/-/e/B014ANOGES

SECRETS DÉVOILÉS

« Un beau matin, je me suis levée et j’avais une histoire à raconter. Lasse que mon histoire soit refusée par les éditeurs en place, j’ai créé ma propre maison d’édition. Ainsi, Nauranéüs a pu voir le jour. Il m’est difficile d’expliquer le phénomène, mais la saga que j’avais en tête devait naître à n’importe quel prix. Parfois, j’ai le sentiment que l’histoire m’est soufflée par une voix intérieure. »

Vérité 1 : Nauranéüs n’a jamais été lu par un éditeur d’expérience. Il s’agit d’une réécriture complète et de plus de 4 ans de travail. J’ai préféré tenter le coup (seule et sans filet) puisqu’il m’est impossible (question de caractère) d’être contrainte par un tiers (les éditeurs ont souvent le dernier mot sur votre projet de roman).

Vérité 2 : Dans Nauranéüs, j’aborde des sujets chauds tels que les origines de l’humanité, la vie après la mort, les univers parallèles. Ceci explique peut-être le refus en bloc des éditeurs d’expérience.

Cordialement, L. A Griffont.